Trois mois après le coup d’Etat en Guinée : que sait-on des soldats tombés le 05 septembre 2021 ? (Par Mamoudou Boulléré Diallo)

0

(Guinée Eco)-La question m’intrigue et me tracasse depuis l’aube d’un petit matin de 05 septembre 2021. Des jours passent, les familles des soldats qui ont mené l’assaut contre la présidence et de ceux de la garde présidentielle d’Alpha Condé sont encore dans un flou. Selon nos informations des sources familiales, une confusion totale règne autour du dossier des jeunes qui ont péri le jour du renversement du régime d’Alpha Condé.

Les réseaux sociaux ont été les premiers alerteurs lorsque les photos des victimes y ont circulé avec des messages de consolation. Des familles faisaient le tour des morgues pour identifier les corps de leurs proches en vain pour la plupart, notamment celles dont les fils étaient des rangs du CNRD.

Selon une source, les victimes enregistrées côté CNRD sont au nombre de 6, contre 14 au sein de l’ancienne garde présidentielle d’Alpha Condé. Les autorités ne se sont jamais officiellement exprimées sur le bilan de cette rude confrontation. Un reportage d’un média étranger, repris par les réseaux sociaux, montre la difficulté des parents à retrouver les leurs dans les hôpitaux.

« Ils ont organisé une cérémonie d’hommage ici à la morgue le jeudi qui a suivi l’attaque et ils les ont tous enterrés le lendemain vendredi », explique le parent d’une victime à un autre parent qui menait les recherches pour retrouver le corps de son fils qui n’avait fait le moindre signe de vie depuis une semaine.

Étonné d’apprendre cette nouvelle, l’informateur voit son interlocuteur fondre en larmes. « Calmez-vous, nous ils sont allés chez nous pour nous présenter les condoléances. Peut-être qu’ils iront chez vous », tente de consoler le monsieur.

Un mois après, rien ! C’est au deuxième mois que certaines familles ont perçu les frais de sacrifices qui viennent mettre fin au doute. Mais là aussi, ceux qui ont donné l’argent se sont arrangés pour ne laisser aucune trace. « L’argent, moins de 50 millions de francs Guinéens, et un sac de riz sont donnés sans aucun document officiel » s’étonne un proche.

Nous voilà maintenant trois après la prise effective du pouvoir par le CNRD que sait-on des soldats tombés le 05 septembre 2021 ?

Selon les indiscrétions, chaque visiteur officiel reçu par le président de la république ou chaque bénéficiaire d’un décret aurait été présenté la liste de 6 membres CNRD tombés le jour du renversement d’Alpha Condé. Et sont les martyrs selon le guide qui les présente aux hôtes. Nous nous sommes efforcés à lire quelques noms sur la photo :

Il s’agit du Sous-lieutenant Amadou Sow, Adjudant-chef Mamadi Kaba, Adjudant-chef Caporal Mohamed Sylla, Caporal Abdourahamane Bah.

« Nous n’avons pas son corps et nous ne savons pas s’il est enterré encore. Certaines informations nous donnent de l’espoir qu’un jour nous serons appelés pour voir le corps de notre fils… mais bon c’est l’armée on ne sait jamais », confie la sœur d’un soldat sur la photo ci-haut.

Cette information a été peu à peu confirmée le 20 octobre quand le président de la Guinée-Bissau a effectué une visite officielle à Conakry. Il a été reçu par le colonel Mamadi Doumbouya et à la loge officielle, les images de sept soldats sont griffées avec la mention «  nos martyrs ». Mais est-ce le colonel ou une délégation du gouvernement de la transition s’est rendue dans l’une des familles éplorées ? Je n’en sais rien.

Mamoudou Boulléré Diallo, journaliste.

Leave A Reply

Your email address will not be published.