Télécoms : l’Afrique subsaharienne atteindra 70 millions d’abonnés 5G d’ici 2026 (Rapport)

(Guinée Eco)-Ericsson a récemment dévoilé deux rapports qui, ensemble, donnent des prévisions sur le monde post-pandémique et l’avenir de la 5G en Afrique subsaharienne et dans le monde. La 20e édition du Rapport Ericsson sur la Mobilité (EMR) a récemment été publiée avec des données locales qui mettent en évidence les tendances uniques de chaque marché régional, y compris l’Afrique subsaharienne.

Ericsson prévoit que les abonnements mobiles 5G dépasseront 580 millions d’ici la fin de 2021, entraînés par environ un million de nouveaux abonnements mobiles 5G chaque jour. Les prévisions, qui figurent dans le dernier Rapport sur la Mobilité d’Ericsson, confirment les attentes selon lesquelles la 5G deviendra la génération mobile adoptée la plus rapidement. La 5G devrait dépasser le milliard d’abonnements deux ans avant l’échéance de la 4G LTE.

Le rapport présente des statistiques de répartition des marchés d’Afrique subsaharienne où environ 15 % des abonnements mobiles étaient pour la 4G en fin 2020. Les abonnements au haut débit mobile en Afrique subsaharienne devraient augmenter pour atteindre 76 % des abonnements mobiles d’ici 2026. Cependant, les volumes 5G ne devraient pas augmenter dans la région pour 2021, mais devraient atteindre environ 70 millions d’abonnements 5G en 2026.

Par ailleurs, le Rapport Global Telecom Market (GTM), également connu sous le nom de “The Future of Urban Reality Report”, a aussi été lancé par Ericsson Consumer Lab récemment, pour évaluer la pénétration de la 5G et l’énorme potentiel qu’elle a sur les marchés du monde entier.

Le dernier rapport d’Ericsson ConsumerLab est la plus grande étude de consommation d’Ericsson à ce jour, révélant des informations clés sur ce que les consommateurs d’Afrique subsaharienne pensent qu’il se passera au-delà de la pandémie, jusqu’en 2025, en interrogeant un échantillon de 1 000 à 2 000 répondants âgés de 15 à 79 ans.

Le rapport a révélé qu’en entrant dans la « prochaine normalité », les consommateurs africains auront ajouté en moyenne 3,4 services en ligne à leurs activités quotidiennes en ligne, tout en augmentant le temps qu’ils passent en ligne de 10 heures par semaine d’ici 2025, par rapport à leurs habitudes pré-pandémiques.

Cette décision devrait également combler le fossé entre les utilisateurs en ligne modérés et avancés, les utilisateurs en ligne plus modérés ayant introduit davantage de services en ligne dans leur vie quotidienne au cours de la pandémie.

En raison de la pandémie de COVID-19, la mise en œuvre de l’éducation en ligne dans les écoles et les universités ainsi que le travail à distance ont augmenté pour atteindre respectivement            87 % et 63 %. À l’avenir, l’éducation en ligne et le travail à distance devraient collectivement rester à un niveau de 51 %.

Avant la pandémie de COVID-19, le nombre d’achats en ligne s’élevait à 28% du nombre total de tous les achats, à la fois en ligne et dans les magasins physiques. Pendant la pandémie de COVID-19, ce chiffre est passé à 47%. Les consommateurs prévoient que leurs habitudes d’achat en ligne resteront à un niveau de 37% après la fin de la pandémie de COVID-19.

Nora Wahby, vice-président et Directeur d’Ericsson pour l’Afrique de l’Ouest et le Maroc, déclare: « Avec la pandémie de COVID-19, l’Afrique subsaharienne a vu un changement dans les activités quotidiennes de ses citoyens, dont beaucoup dépendent désormais de la connectivité pour étudier, travailler ou faire du shopping. La population jeune, la couverture mobile élargie et les smartphones plus abordables vont accélérer la croissance continue du haut débit mobile en Afrique subsaharienne, donnant lieu à #AfricaInMotion. Avec la 4G plus répandue et la disponibilité de la 5G croissante en Afrique subsaharienne, nous envisageons une « nouvelle normalité» avec des activités en ligne de plus en plus courantes d’ici 2025.»

Ericsson a découvert que malgré l’incertitude causée par la COVID-19, les fournisseurs de services continuent de passer à la 5G, et plus de 160 fournisseurs de services ont lancé des services 5G commerciaux.

À propos d’Ericsson

Permet aux fournisseurs de services de communications de saisir toute la valeur de la connectivité. Le portefeuille de la société couvre les réseaux, les services numériques, les services gérés et les activités émergentes et est conçu pour aider nos clients à passer au numérique, à accroître leur efficacité et à trouver de nouvelles sources de revenus. Les investissements d’Ericsson dans l’innovation ont apporté les avantages de la téléphonie et du haut débit mobile à des milliards de personnes dans le monde. L’action Ericsson est cotée au Nasdaq Stockholm et au Nasdaq New York. www.ericsson.com

Leave A Reply

Your email address will not be published.