Santé: des acteurs pluridisciplinaires préparent le plaidoyer 2022-2024 sur les MTN à Coyah

(Guinée Eco)- Du 19 au 23 octobre 2021, des cadres du ministère de la santé, du Programme national de lutte contre les maladies tropicales négligées (MTN), des journalistes et des représentants d’organisations de la société civile guinéenne réfléchissent sur les voies et moyens permettant de contrôler, maîtriser et éradiquer les maladies tropicales négligées en Guinée. La rencontre de cinq jours vise à élaborer un plan de plaidoyers pour la période 2022-2024.

Selon l’organisation mondiale de la santé, plus de 1,5 milliards de personnes sont touchées par les MTN dans le monde dont 39% en Afrique. Quelque 170 000 personnes en meurent chaque année à travers le monde. Sur la feuille de route de l’OMS 2021-2030, 42 pays ont réussi à éliminer au moins une des maladies dont quatre en Afrique. Cependant 1,7 milliards de personnes ont besoin de traitement dans le monde.

Sur ces statistiques, le chef de division des grandes endémies au ministère de la santé a fait part de sa préoccupation.  Dr Mamady Cissé reconnaît des efforts fournis de part et d’autres mais demande plus pour arriver à bout de ces maladies traumatisantes.

Les MTN sont des maladies tropicales négligées qui sont définies comme étant déshumanisantes, appauvrissant leurs sujets. Au regard de la dangerosité de la situation, la coordinatrice du programme national de lutte contre les MTN estime qu’il est temps de faire une introspection et d’identifier les contraintes et les opportunités pour combattre les maladies.

« Durant les cinq jours nous allons identifier toutes les activités qui ont été réalisées et les objectifs obtenus dans le plan de plaidoyers. Nous allons aussi identifier les contraintes, on va également développer des nouvelles actions stratégiques de plaidoyers avec les principales parties prenantes pour l’année 2021-2022. Il va nous engager et engager les partenaires techniques et financiers a plus de financement en faveur de MTN. Le programme national de lutte contre les MTN compte sur la contribution de tous afin qu’au sortir de cet atelier un plan de plaidoyer bien adapter soit disponible pour une grande mobilisation de ressources envie du contrôle et de l’élimination des maladies tropicales négligées en Guinée », sollicite Dr Fatoumata Sakho.

Malgré leur fréquence et leur poids sur l’économie des pays, les fonds en faveur de lutte contre les MTN se font toujours rares, regrette la coordinatrice pays d’Helen Keller International en Guinée. « Aujourd’hui les maladies négligées ne doivent plus être négligées justement. La lutte contre les MTN est l’histoire de tous. Tout le monde doit mettre la main à la patte pour arriver au bout de ces maladies tropicales négligées. J’encourage le programme national qui s’est vraiment engagé à aller vers cet objectif de lutte, de contrôle et d’élimination des MTN. Mais pour le faire on a besoin de financement. L’OMS a justement publié sa feuille de route 2021-2030, on aimerait voir la Guinée dire qu’elle a réussi à éliminer les maladies tropicales négligées», déclare Christelly Flore Badila.

La participation des médias est plus que jamais importante au vu des résultats obtenus par la corporation, déclare Salomon Yédidya Dopovogui, directeur exécutif de l’ONG Jeunesse Secours JS. Selon le rapport de l’OMS sur les MTN, les pertes économiques annuelles liées à ces maladies se chiffrent à plusieurs milliards de dollars.

Depuis Coyah, Mamoudou Boulléré Diallo pour Guinee-eco.info

Leave A Reply

Your email address will not be published.