COVID-19: IPED et OSIWA distribuent des kits de protection dans des institutions d’enseignement et de recherche de Conakry et de Dubréka

(Guinée Eco)-Hier vendredi, 21 août 2020, la structure IPED et son partenaire financier OSIWA ont lancé une campagne de distribution de kits de protection à la Covid-19 dans sept institutions d’enseignements supérieur et pré-universitaire de Conakry et de Dubréka. L’opération vise à prévenir la propagation de la pandémie du coronavirus dans ces institutions où élèves, étudiants, professeurs et encadreurs et autres chercheurs se rassemblent et méritent donc protection pour pouvoir poursuivre leurs activités sereinement.

« Au total, 9000 bavettes, 490 kits de lavage de mains, 490 gèles hydro-alcooliques, 245 cartons de savons et 490 bidons de solution hydro-alcoolique seront distribués dans sept institutions d’enseignants du pays. Nous nous sommes dits, que l’ouverture en vue, il faut accompagner les institutions.  C’est vrai que l’Etat est en train de faire des efforts, mais c’est important que nous aussi, en tant qu’une structure de recherche, qu’on apporte notre grain de sel », a indiqué Hafiziou Barry, directeur d’IPED-Guinée, au cours de la cérémonie de lancement de cette campagne de distribution.

« Depuis le début de la pandémie, en mars dernier, OSIWA a mobilisé des fonds à hauteur de près de 400 milles de dollars américains, à travers les différents partenaires, pour lutter contre la COVID-19 », révèle Viviane Mbombo responsable administration & finance à OSIWA.

Le Centre de recherche scientifique de Conakry Rogbané (CERESCOR) fait partie des bénéficiaires des kits distribués au cours de cette campagne. Créé en 11982, ce centre est actuellement en pleine rénovation. Ses 138 travailleurs comptent reprendre les activités en sécurité. C’est pourquoi, son directeur général, a tenu à remercie les donateurs et prie pour que la pandémie soit vaincue dans les meilleurs délais. « On est obligés maintenant de vivre avec cette pandémie que nous ne cesserons de maudire pour que ça nous quitte. Mais ne sachant pas quand est-ce que ça va nous quitter, les efforts de ce genre sont à saluer comme toujours. Et ça va nous renforcer justement dans notre protection contre cette pandémie », estime Dr Boubacar Sylla.

Mamoudou Boulléré Diallo, pour www.guinee-eco.info 

Leave A Reply

Your email address will not be published.