Qui est Malado Kaba, la nouvelle directrice du Département genre, femmes et société civile de la BAD ?

(Guinée Eco)- Le Groupe de la Banque africaine de développement a annoncé, vendredi, à Abidjan, la nomination de Mme Malado Kaba au poste de directrice du Département genre, femmes et société civile, à compter du 16 juin 2022. Mme Malado Kaba, de nationalité guinéenne, apporte plus de 25 ans d’expérience en développement international et finance, couvrant les politiques publiques, macroéconomiques, le genre et les stratégies de développement.

 Leader accomplie dans le domaine du développement international et de la finance, elle a été la première femme ministre des Finances et de l’Économie de la République de Guinée. Elle a acquis plusieurs expériences de haut niveau dans des organisations publiques et privées que ce soit avec le gouvernement, des institutions mondiales et des organisations non gouvernementales.

Avant sa nomination, Mme Kaba était directrice générale de Falémé Conseil, un cabinet de conseil aux organisations des secteurs public et privé en matière de stratégie, de développement économique, de gouvernance, de renforcement des capacités et d’inclusion financière.

En tant que ministre des Finances et de l’Économie (2016-2018), elle a obtenu des résultats macroéconomiques records et a mené à bien des initiatives visant à accroître la transparence fiscale, lutter contre la corruption et promouvoir la bonne gouvernance. Mme Kaba a négocié avec succès un nouvel accord au titre de la Facilité élargie de crédit (FEC) du Fonds monétaire international (FMI), qui comprenait une enveloppe de prêts commerciaux de 650 millions de dollars américains (2017). Elle a également piloté et conclu les négociations pour un financement de 2,5 milliards de dollars pour la construction du plus grand barrage de Guinée (le barrage de Souapiti de 500 mégawatts) et d’autres projets d’infrastructure.

On lui doit également l’accélération d’un projet, auparavant bloqué, de 60 millions d’euros en vue de satisfaire aux 22 conditions de décaissement du prêt accordé par la Banque européenne d’investissement (BEI). En moins de six mois, 90 % des conditions ont été levées et tous les appels d’offres ont été lancés, ce qui a permis de commencer sa mise en œuvre avant la fin de 2018. Elle a par ailleurs présidé à des projets routiers d’une valeur de plus de 300 millions d’euros et a également accru la transparence dans les marchés publics et la gestion de la trésorerie, réduisant considérablement la corruption.

Avant d’être nommée ministre, elle a été responsable pays au « Tony Blair Institute for Global Change » en Guinée où elle conseillait les dirigeants et les hauts fonctionnaires sur les politiques publiques et la mise en œuvre de projets.

Elle a dirigé une équipe pour la mise en œuvre d’un portefeuille de plus de deux milliards de dollars de projets publics (infrastructure énergétique, santé et gouvernance). Précédemment, elle avait travaillé comme économiste pour la Commission européenne dans différents pays et piloté un large portefeuille de programmes axés sur les politiques publiques, économiques et gouvernementales.

Mme Malado est certifiée en tant qu’administratrice non exécutive indépendante de l’Institute of Directors de Londres et siège au conseil consultatif de l’African Women Investment Fund (AWIF) de la Commission économique pour l’Afrique. Elle est également membre du conseil d’administration de l’International Budget Partnership et présidente d’Orabank Guinée. Depuis novembre 2021, elle est membre non-résidente du Center for Global Development, un groupe de réflexion basé aux États-Unis.

Commentant sa nomination, Mme Kaba a déclaré : « Je tiens à remercier le président Akinwumi Adesina de me donner l’opportunité de servir la Banque en cette qualité. La promotion des droits des femmes et des filles, et l’engagement de la société civile sont inextricablement liés au développement économique continu de notre continent. Je suis impatiente et honorée de travailler en étroite collaboration avec le président Adesina et l’équipe talentueuse et dévouée de la Banque et de contribuer à la réalisation des priorités stratégiques de la Banque dans les années à venir. »

A propos de cette nomination, le président du Groupe de la Banque africaine de développement, M. Akinwumi Adesina, a déclaré : « Je suis ravi de nommer Mme Malado Kaba au poste de directrice du Département genre, femmes et société civile. Malado, une professionnelle respectée dans le domaine du genre et du développement, dirigera l’équipe et apportera un leadership intellectuel et stratégique au cadre stratégique du Groupe de la Banque sur l’agenda du genre, des femmes et de la société civile, en travaillant au-delà des frontières techniques, géographiques et institutionnelles, pour soutenir l’apport de solutions de développement à un éventail diversifié de clients, sur l’ensemble du continent ».

Source : afdb.org

Leave A Reply

Your email address will not be published.