Présidence de l’OMT : l’unique candidat de l’Afrique est Zimbabwéen

walter-mzembi1

(Guineeco.info)-Le ministre du Tourisme et de l’hôtellerie du Zimbabwe, Walter Mzembi, a été désigné ce jeudi 22 septembre, à New York, comme candidat unique de l’Afrique au poste de Secrétaire général l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui tiendra prochainement sa 22e Assemblée générale en Chine.

S’il était élu, Walter Mzembi serait le premier Africain à occuper ce prestigieux poste depuis la création de l’OMT, il y a 43 ans. Déjà, celui que l’on présente comme le plus expérimenté des ministres africains du tourisme s’est dit   très « ému et privilégié » d’avoir été désigné par le gouvernement du Zimbabwe, la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) et l’Union africaine (UA) pour représenter le continent.

« Depuis la création de l’OMT en 1974, aucun Africain n’a été nommé au poste de Secrétaire général. Trois secrétaires généraux sont venus d’Europe, un des Amériques et un de l’Asie. Je suis donc fier de représenter ma région en tant que candidat du continent africain», peut-on lire dans un communiqué de presse distribué par APO.

Le prochain président de l’OMT  prendra ses fonctions en 2017, dédiée comme l’« Année internationale du tourisme durable pour le développement ». Le candidat de l’Afrique promet en cas de son élection que son plan viserait à aligner les trois objectifs de développement durable spécifiques au tourisme concernant « le travail décent et la croissance économique » ; « la consommation et la production responsables » ; et « la vie sous-marine ». Au niveau africain, il a annoncé qu’il intégrerait davantage le secteur du tourisme dans l’Agenda 2063 de l’Union africaine.

Selon le communiqué, en tant qu’ancien membre du Conseil exécutif de l’OMT et actuel président de la Commission de l’OMT pour l’Afrique, Walter Mzembi a contribué à organiser la 20e Assemblée générale de l’OMT en 2013. « Cette conférence mondiale, organisée conjointement par le Zimbabwe et la Zambie, a été décrite par l’actuel Secrétaire général, le Dr Taleb Rifai, comme « la meilleure à laquelle il ait jamais assisté » dans toute l’histoire de l’organisation », rapporte-t-on

Quoique originaire d’un pays dont le Président (Robert Mugabé, pour ne pas le nommer) suscite des controverses au plan international, Walter Mzembi a de fortes chance d’être élu. Surtout que le Jordanien Rifai qui dirige actuellement l’institution est appelé à prendre sa retraite l’année prochaine.

Le bureau de l’OMT basé à Madrid, l’une des 17 agences spécialisées de l’ONU, couvre 157 pays, 6 territoires et 480 groupes affiliés représentant le secteur privé, les établissements d’enseignement, les associations de tourisme et les autorités touristiques. L’organisation promeut le tourisme responsable, durable et accessible à tous et vise à faire du tourisme un outil efficace en faveur du développement.

« L’OMT est la principale organisation internationale promouvant le tourisme comme moteur de croissance économique, de durabilité de l’environnement et de développement inclusif. Ma vision a toujours été d’utiliser le tourisme pour promouvoir la paix, la sécurité et l’harmonie sociale. Si je suis nommé, j’espère être en mesure d’orienter le développement du tourisme vers l’adaptation au changement climatique et son atténuation, et de réduire la pauvreté des populations », a conclu Walter Mzembi.

Le tourisme reste l’un des plus importants secteurs stratégiques en Afrique, tant en matière d’emplois et d’entrées de devises étrangères que d’ouverture du continent vers le monde pour saisir et exploiter les opportunités de développement.

Bachir Sylla

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.