Le Parlement guinéen boucle sa session extraordinaire consacrée à la Loi de Finances rectificative-2017

0

(Guinéeco.info)-L’Assemblée nationale guinéenne a bouclé hier mardi, 12 septembre, la session extraordinaire consacrée à l’examen et l’adoption de la Loi de Finances Rectificative (LFR)-2017. Convoquée par le président de la République, cette session de 15 jours a permis aux élus du peuple d’examiner et  d’adopter des projets de lois soumis par le gouvernement.

Cette période initialement réservée au Débat d’Orientation Budgétaire(DOB) a été utilisée pour examiner trois accords de financement portant sur la route Guéckédou-Kondébadou ; le projet d’adduction d’eau de la ville de Conakry et la gouvernance économique. Si l’approbation du prêt à des conditions concessionnelles pour le financement de la route Guéckédou- Kondébadou en Guinée forestière et les deux autres accords de financement qui sont des dons de l’IDA n’a soulevé aucun problème, force est de reconnaitre que les deux avenants approuvés qui concernent la Compagnie des Bauxites de Kindia(CBK) et la Compagnie des Bauxites de Dian-Dian n’ont pas fait l’unanimité. Certains députés et non des moindres ayant estimé que la procédure a été biaisée dès le départ.

Dans son discours de clôture, le président de l’Assemblée nationale, honorable Claude Kory Kondiano a rappelé que son institution voulait saisir cette occasion qui lui est offerte pour programmer la tenue du premier DOB. Selon lui, ce point n’a pas pu être abordé au cours de cette session. « Il a été reporté à une date ultérieure » a-t-il annoncé. Ce report, dit-il, s’explique par le fait que les hypothèses de croissance économique et les priorités de développement économique et social de la Guinée, pour les 3 prochaines années, doivent être partagées avec les principaux partenaires techniques et financiers, auxquels le gouvernement guinéen a demandé de soutenir un nouveau programme économique et financier dont la gestion est en cours avec le Fonds Monétaire International(FMI).

Evoquant le cas des universités, honorable Claude Kory Kondiano dira qu’en ce qui concerne la LFR-2017, l’Assemblée nationale insiste sur sa recommandation de paiement des arriérés dus au titre des prestations des universités privées et sa recommandation d’augmentation des investissements en faveurs des universités publiques dont les capacités d’accueil doivent augmentées et améliorées.

Le président du parlement a émis les mêmes recommandations pour l’augmentation des moyens au profit de l’armée, pour faire face à toute éventuelle attaque terroriste, et au profit des services de police pour lutter efficacement contre le banditisme et le crime organisé à l’intérieur de la Guinée.

Tafsir Bah

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.