Nzérékoré : démarrage de l’atelier de réflexion et de conception de l’Architecture nationale de paix (Anp)

(Guinée Eco)-L’atelier de réflexion et de conception de l’Architecture Nationale de Paix (ANP), financement PBF, a démarré dans la matinée de ce lundi 6 décembre 2021 à Nzérékoré, en présence du Coordonnateur national du Fonds de Consolidation de la Paix, M. Ibrahima Barry du Chargé de programme Gouvernance et État de droit , M. Abdoul Latif Haidara, représentant le PNUD et du Conseiller politique du Gouvernorat de la Région de Nzérékoré.

La tenue de cet atelier s’inscrit dans la mise en œuvre du Projet d’appui à la participation des jeunes à la prévention des conflits en période électorale et la pérennisation des synergies locales des acteurs de Paix en Guinée forestière, coordonné par M. Richard Kourouma. L’objectif de l’atelier est d’élaborer un Cadre conceptuel et mettre en place l’ANP en Région forestière, conformément aux orientations du Gouvernement, inscrites dans la Stratégie nationale de prévention des conflits et de renforcement de la citoyenneté.

Premier à intervenir, M. Abdoul Latif Haidara, a, au nom du Représentant résident du PNUD en Guinée, salué l’opportunité d’un tel projet dans la Région forestière. Un projet d’autant plus important qu’il concentre l’essentiel de ces actions au renforcement du dispositif national de prévention et de résolution des conflits communautaires et électoraux, à la participation des jeunes dans la vie de leurs localités, notamment la prévention et la transformation pacifique des conflits à offrir des possibilités d’emploi aux jeunes à travers les activités de HIMO à Conakry et optionnellement à N’Zérékoré .

Il vise aussi à améliorer le cadre de coordination des actions de prévention et de résolution des conflits et à renforcer le rôle des jeunes et des femmes dans la promotion de la paix et la cohésion entre les différentes communautés de la région forestière et de transformer pleinement les jeunes en acteurs de paix à Conakry en période électorale.

De son côté, le Coordonnateur national du Fonds de Consolidation de la Paix (PBF) qui a tenu à faire le déplacement de Nzérékoré. Il a commencé par inviter les participants notamment les élus locaux à être de véritables acteurs de promotion de la Paix au sein des communautés. Le PBF a consacré en 2021, 50% de ces interventions  dans la Région forestière, qui a connu des conflits récurrents ces dernières années.

Les projets PBF sont des projets catalyseurs qui montrent qu’avec peu de moyens, on peut atteindre des résultats extrêmement importants en terme de prévention et de gestion des conflits. Je vous encourage à adopter un esprit de pérennisation qui devrais être inscrit dans les instruments de développement des collectivités à la base. Ainsi je voudrais vous remercier toutes et tous pour votre contribution à la réflexion stratégique pour doter la Région, d’une synergie qui puisse permettre d’inverser les différentes causes des conflits dans la Région et de pouvoir alimenter un système d’alerte précoce au niveau régional.

En ouvrant les travaux, le Conseiller Politique du Gouvernorat, au, Gouverneur, salue l’importance de la mise en œuvre d’un tel projet dans la Région, qui depuis 1991 a enregistré plusieurs conflits. Je remercie le PNUD dont l’appui na jamais fait défaut. L’implantation de ce projet dans notre Région nous réjouit à plus d’un titre car il vise à valoriser l’implication des jeunes et des femmes, à travers les synergies des acteurs de la Paix, pour une réconciliation effective au sein des communautés. Grace à ce projet, la Région forestière a enregistré pour la première fois une élection présidentielle apaisée et une gestion pacifique de la crise à virus Ebola après sa résurgence dans la Région forestière. Je voudrais ainsi remercier le PNUD et le PBF pour ce projet et vous rassurer de l’implication effective de l’Autorité régionale pour faciliter sa bonne mise en œuvre.

A Propos du Projet : Le projet d’« Appui à la participation des jeunes à la prévention des conflits en période électorale et à la pérennisation des Synergies locales des acteurs de paix en Guinée forestière », intervient dans deux (2) régions du pays notamment le Gouvernorat de Conakry et la Guinée forestière. Il cible la Capitale Conakry pour la transformation des jeunes à risque en acteurs de paix à travers les travaux à Haute Intensité de Main d’œuvre (HIMO) et l’Architecture Nationale de Paix (ANP), tandis qu’en région forestière les Infrastructures Sociales de Paix (ISP) seront renforcées pour contribuer à mettre en œuvre un système d’alerte précoce et la prévention des conflits avec une implication active des jeunes et des femmes.

Transmis par le Service Com du PNUD

Leave A Reply

Your email address will not be published.