Notation: l’ITFC conserve la note A1 de Moody’s avec une perspective stable

(Guinée Eco)-A travers un communiqué de presse parvenu à la rédaction de votre journal économique en ligne, la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce, membre du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), a annoncé ce mercredi 19 octobre 2022 qu’elle conserve la note A1 de Moody’s, une des plus célèbres agences de notation financières dans le monde.

Selon le communiqué, la note est sous-tendue par des « tampons de capital très importants », une « liquidité robuste, reflétant la nature auto-liquidante du portefeuille de financement », des « pratiques prudentes d’investissement de trésorerie », des « politiques adéquates de gestion des liquidités » et d’un « soutien implicite très élevé des membres ».

« La transition de l’ITFC vers un bilan à effet de levier plus élevé s’est accompagnée d’améliorations de sa politique de gestion du risque de liquidité en novembre 2018″ et « les directives de gestion des actifs de trésorerie ont également été renforcées avec des plafonds d’échéance et d’exposition maximum par type d’actif », a estimé Moody’s, qui a également  déclaré que « la baisse du ratio des financements non performants de l’ITFC a été en partie réalisée grâce à un renforcement des politiques du risque de crédit, notamment en réponse aux financements non performants précédents ».

Le Directeur Général de l’ITFC, Hani Salem Sonbol, s’est dit très heureux que son institution ait conservé la note A1 de Moody’s avec des perspectives stables.  « Cette note est un témoignage de l’excellente performance de toute l’équipe de l’ITFC durant la période de la pandémie mondiale et de l’impact des défis géopolitiques actuels, garantissant que l’ITFC a continué à fournir des services aux pays membres de l’OCI durant cette période difficile », a-t-il déclaré. 

Hani Salem Sonbol, Directeur Général de l’ITFC

Et d’ajouter : « Nous sommes restés flexibles pour répondre aux demandes de financement croissantes de nos pays membres tout en respectant le mandat de l’ITFC qui est de  » faire progresser le commerce, améliorer les vies « .  L’ITFC est convaincue que nous continuerons à renforcer les fondements du commerce mondial alors que l’économie mondiale est confrontée à des défis croissants tels que les préoccupations environnementales, l’inflation élevée, la sécurité alimentaire et l’augmentation des coûts énergétiques. »

Créée dans le but premier de promouvoir le commerce entre les pays membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) dont la Guinée, la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce vise globalement l’amélioration des conditions socio-économiques des populations à travers le monde.

Depuis le début de ses opérations en janvier 2008, l’institution révèle avoir fourni 66 milliards de dollars de financement aux pays membres de l’OCI, faisant de la Société le premier fournisseur de solutions commerciales pour répondre aux besoins des Pays Membres de l’OCI.

A noter que les notations Moody’s, attribuées à partir d’une échelle internationale à long et court termes, constituent des opinions prospectives sur le risque de crédit inhérent à des titres de dette émis par des entreprises non financières, des établissements financiers, véhicules de financement structuré ou financement de projets, et des organismes publics. Les Titres notés A sont jugés d’une qualité supérieure à la moyenne et comme présentant un faible risque de crédit.

Bachir Sylla Guinee-eco.info

Leave A Reply

Your email address will not be published.