Maladies tropicales négligées : 40% des personnes affectées vivent en Afrique

(Guinée Eco)-La journée mondiale dédiée à la lutte contre les maladies tropicales négligées (MTN) sera célébrée demain, samedi 30 janvier 2021. En Guinée, les autorités annoncent plusieurs activités, qui vont du renforcement des capacités à la sensibilisation de la communauté à travers des témoignages de personnes atteintes de ces MTN.

Selon le programme national de la lutte contre les maladies tropicales négligées, celles-ci concernent 20 pathologies évitables et curables mais qui affectent 1,6 milliards de personnes dans le monde, parmi lesquelles 40% vivent en Afrique.

Ces maladies, souligne un document parvenu à notre rédaction, touchent les populations les plus pauvres et les plus vulnérables souvent faiblement informées ou pas sur le phénomène.  Elles sont aussi confrontées aux problèmes d’accès à l’eau potable et aux services d’hygiène de qualité.  Les MTN sont des maladies qui défigurent et provoquent des handicaps, elles empêchent la productivité de personnes atteinte, bref un facteur de pauvreté.

« En Guinée, ce sont essentiellement huit MTN qui posent un problème de santé publique. Il s’agit de l’onchocercose, l’éléphantiasis, les schistosomiases, le trachome, les géo helminthiases, la lèpre, l’ulcère de Buruli et la trypanosomiase humaine africaine », peut-t-on lire dans le document consulté par un journaliste de Guinee-eco.info . Ces maladies, ajoute le document, ont été longtemps négligées, par les responsables chargés de l’élaboration des politiques de santé et par les bailleurs de fonds, du fait qu’elles atteignent les personnes de poids politique négligeable, pauvres et marginalisées.

Cette année la journée sera célébrée autour du thème central : « Vaincre les Maladies Tropicales Négligées », avec le slogan « Non aux Maladies Tropicales Négligées ».  Elle vise à   rassembler tous les acteurs impliqués dans la lutte contre les maladies tropicales négligées à mutualiser les efforts pour sensibiliser et amener les communautés à agir et soutenir la lutte dans les zones ou persistent les MTN.

Pour la commémoration de la journée, le programme envisage des activités afin de soutenir la sensibilisation à tous les niveaux et   donner l’occasion aux acteurs clés de promouvoir les objectifs de la nouvelle feuille de route de l’OMS qui s’articulent entre autres : sur la promotion et le renforcement de la durabilité des activités, la mobilisation des ressources en faveur de la lutte contre les MTN.

Mamoudou Boulléré Diallo pour Guinee-eco.info

Leave A Reply

Your email address will not be published.