Lutte contre la mendicité: une ONG guinéenne lance un projet de scolarisation d’enfants albinos

(Guinée Eco)-La pratique de mendicité se répand au jour le jour en Guinée. Elle touche plus particulièrement les enfants atteints d’albinisme. Pour combattre ce phénomène, un projet d’insertion scolaire des enfants mendiants albinos a été lancé à Conakry la semaine dernière. Une initiative de l’ONG Action d’autonomisation et de protection pour le progrès en collaboration avec la JCI universitaire Conakry trésor.

Nagnouma Faro, Cheffe de cabinet du Ministère du Budget

L’albinisme et la mendicité sont comme les deux faces d’une même médaille. Dans la circulation routière, il est souvent fréquent de voir les enfants albinos déambuler entre les files de véhicules, pour mendier, sans trop se soucier des risques d’accidents qu’ils courent au quotidien.

Pendant ce temps leurs camarades d’âges eux bénéficient de formation scolaire. Une triste réalité qui poussé madame Dr Nagnouma Faro, Cheffe de cabinet au ministère du budget, elle-même albinos, à initier ce projet d’insertion scolaire des enfants victimes d’albinisme.

Dans son allocution elle a fait savoir que son ONG Action d’autonomisation et de protection pour le progrès  œuvre dans la promotion et protection des personnes vulnérables,  pas seulement celles atteintes d’albinisme.

Des personnalités œuvrant pour la promotion des droits des enfants qui ont part à la cérémonie de lancement du projet disent être venue pour réconforter les initiateurs. Parmi elles, il y avait l’ancien premier ministre Ahmed Tidiane Souaré, qui parie que  l’éducation peut sortir la Guinée de sa pauvreté actuelle.

La Première dame de la République, Hadja Djéné Kaba Condé, qui était également de la partie, s’est dit optimiste quant a la réussite du projet si les parents s’y mettent et protègent leurs enfants atteints d’albinisme.

Selon Issa Sané, représentant de la ministre de l’action sociale de la promotion féminine et de l’enfance à cette cérémonie, l’accompagnement de sont département est déjà acquis.

Pour la première année, 2019-2020, le projet a inscrit dix enfants atteints d’albinisme dans cinq établissements publics et privés. La prochaine année scolaire, 20 autres sont pris en charge pour deux ans de scolarité. Les initiateurs plaident pour une assistance en vue de  toucher le maximum d’enfants albinos et les faire quitter dans  la rue et les rendre utiles à la nation.

Mamoudou Boulléré DIALLO.

Leave A Reply

Your email address will not be published.