Liberté de la presse : le journaliste pakistanais Arshad Sharif abattu au Kenya

New York, le 24 octobre 2022 – En réponse à de multiples reportages selon lesquels l’éminent journaliste pakistanais Arshad Sharif a été abattu dimanche près de Nairobi, au Kenya, le Comité pour la protection des journalistes a publié la déclaration suivante :

« Nous sommes attristés par la mort tragique du journaliste pakistanais Arshad Sharif au Kenya », a déclaré Beh Lih Yi, coordinateur du programme Asie du CPJ, à Francfort, en Allemagne. « Le CPJ cherche plus de détails sur l’incident. Il doit y avoir une enquête rapide et transparente des autorités sur sa mort, et les autorités doivent divulguer tous les détails dès que possible. »

Des journalistes organisent une manifestation pour condamner le meurtre du journaliste pakistanais Arshad Sharif par la police

Sharif, 49 ans, travaillait auparavant comme présentateur pour la télévision pakistanaise ARY, et on ne sait pas immédiatement pourquoi il était au Kenya. Son épouse, Javeria Siddique, a confirmé le décès sur Twitter lundi, et la police a publié un communiqué disant qu’un officier avait abattu Sharif dimanche dans une région éloignée à l’extérieur de la capitale kenyane Nairobi.

Sharif a quitté le Pakistan en août après qu’un mandat d’arrêt a été émis à la suite de son entretien sur ARY TV avec Shahbaz Gill, un proche collaborateur de l’ancien Premier ministre Imran Khan, qui a fait des commentaires considérés comme offensants par l’armée, selon ces informations et les informations du CPJ.

La chaîne d’information ARY a été brièvement retirée des ondes au Pakistan en août, et le 31 août, la chaîne a déclaré qu’elle se séparait de Sharif, citant une violation de conduite sur les réseaux sociaux.

CPJ

press@cpj.org
+1 (212) 300 9032
Facebook.com/CPJAsia
@CPJAsia

Leave A Reply

Your email address will not be published.