Les musulmans de Guinée prient l’Aid el-Fitr demain dimanche à la maison

(Guinée Eco)-Les musulmans de Guinée célèbreront demain dimanche 24 mai 2020 l’Aid el-Fitr, la fête couronnant 30 jours de jeûne du mois saint de Ramadan, dans un contexte de crise sanitaire liée à la propagation de la pandémie du Coronavirus dans le pays.  Cette année, ces fidèles seront privés de grande prière dans les espaces publics, à cause de l’état d’urgence sanitaire à travers lequel les autorités guinéennes ont interdit les regroupements de plus de 30 personnes.

C’est donc à la maison que les musulmans devront prier, individuellement ou en petits groupes. Outre la grande prière matinale, les fidèles seront également privés de sermons des imams. Pourtant, ces rituels sont souvent l’occasion pour les leaders religieux du pays de lancer des messages de paix, de cohésion sociale, d’unité nationale et de sensibilisation des acteurs politiques et les décideurs du pays.  

Au lendemain du référendum constitutionnel et des législatives controversés du 22 mars dernier, la célébration de l’Aid el-Fitr aurait pu permettre aux imams guinéens de sensibiliser la classe politique guinéenne sur la nécessité d’instaurer un dialogue franc et sincère pour sortir la Guinée des récurrentes crises sociopolitiques qui endeuillent les populations et plonge le plonge le pays dans une crise économique majeure.

La quasi-fermeture des frontières et le couvre-feu instauré dans le pays ont eu pour conséquence la rareté et la hausse des prix des denrées de premières nécessités sur les marchés guinéens.  Au nombre des aliments prisés par les populations qui ont connu une certaine hausse de leurs prix en cette période figure la viande. Dans un récent article, Guinee-eo.info soulignait qu’ une pénurie de viande plane sur Conakry en plein Covid-19 et à la veille de la fête de Ramadan.

Focus de Guinee-eco.info

Leave A Reply

Your email address will not be published.