Le groupe MTN est au plus bas des 5 dernières années sur le JSE, malgré ses bonnes nouvelles du troisième trimestre

MTN Group a bondi de 4,47% sur le Johannesburg Stock Exchange ce lundi 24 octobre 2016, après avoir annoncé de bonnes performances financières pour le compte du troisième trimestre 2016. Ces performances ont été soutenues notamment par les revenus de ses services de données, qui ont progressé de 21% et contribuent désormais à 26,4% du chiffre d’affaires global.

Le groupe a aussi annoncé avoir déjà commencé à rapatrier ses revenus de ses opérations en Iran. Ces derniers avaient été gelés en raison de l’embargo qui frappait ce pays. Au Nigéria son principal marché, les contreperformances ont été plus maîtrisées. Le chiffre d’affaires local recule de seulement 1,6% sur celui du deuxième trimestre, contre un repli de 6,2% au terme du premier trimestre.

Mais le groupe reste sous la menace d’une nouvelle procédure au Nigéria, qui pourrait impacter négativement ses finances. Les sénateurs nigérians l’accusent d’avoir transféré illégalement du pays 14 milliards $, avec la complicité de certaines banques. Une accusation qui a porté un coup à la valeur de sa capitalisation boursière, sur le Johannesburg Stock Exchange. Vendredi 21 octobre 2016 elle a atteint son niveau le plus bas des cinq dernières années et la perte de valeur pour les actionnaires depuis le 30 juin 2016 (niveau des cours le plus élevé de la période) représente 64,7%.

Répondant aux accusations du Nigeria, le directeur général de MTN Nigeria a indiqué dans un communiqué qu’aucun transfert d’argent n’a été effectué illégalement. Mais les mots sont choisis avec prudence et l’explication laisse transparaître, que la responsabilité des formalités légales de ces transferts, incombait à ses banques et à la Banque centrale. « Aucune transaction de transfert n’a été engagée sans avoir obtenu dans les délais, les autorisations d’exportation de capitaux de la banque centrale », a fait savoir Ferdi Moolman

(Agence Ecofin)

Leave A Reply

Your email address will not be published.