Des journalistes ouest-africains attendus à Bamako pour une formation en santé de la reproduction

0

(Guinéeco.info)-L’Unité de Coordination du Partenariat  de Ouagadougou (UCPO) organise du 18 au 20 septembre prochains, à Bamako,  un atelier régional de mise à niveau des journalistes  des neuf pays membres du Partenariat de Ouagadougou (PO) sur les questions de santé et population.

L’objectif de cette session de formation, selon les organisateurs, est d’assurer une large sensibilisation des médias sur le Partenariat de Ouagadougou afin qu’ils contribuent aux efforts concertés des pays membres de cette organisation et de la société civile en vue d’accroître la prévalence de la contraception moderne. Cette rencontre fait suite à la résolution prise à la 5èmeRéunion Annuelle du Partenariat de Ouagadougou  tenue à Abidjan du 12 au 14 de Décembre 2016.

Le Partenariat de Ouagadougou (PO) veut atteindre au moins 2,2 millions d’utilisateurs supplémentaires de méthodes de planification familiale dans les neuf pays d’ici 2020. Un objectif ambitieux étant donné que les neuf pays sont encore confrontés à des obstacles socioculturels, à des systèmes de santé faibles, des financements limités et des indicateurs de santé progressant à un rythme  encore dans certains pays.

Certes, de nombreux progrès ont été réalisés, compte tenu des efforts considérables des gouvernements, des organisations de la société civile et des coalitions, ainsi que des partenaires financiers et techniques depuis la création de du PO, mais il reste encore beaucoup de défis à relever.

Avec la phase d’accélération (2016-2020), lancée à la l’issue de la Réunion Annuelle de Cotonou, en décembre 2015, l’Unité de coordination du Partenariat de Ouagadougou (UCPO) reconnaît la nécessité d’une communication solide autour de ses objectifs renouvelés, ainsi que des progrès et des défis en matière de planification familiale et d’augmentation du nombre de femmes selon les méthodes contraceptives modernes dans la région. D’où l’organisation de cet atelier régional à Bamako.

Selon l’Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou, cet atelier qui rassemblera une vingtaine de journalistes spécialisés en santé de la reproduction / FP des 9 pays membres du partenariat de Ouagadougou (PO)  permettra aux journalistes d’échanger  des points de vue avec les experts sur le Partenariat de Ouagadougou (PO)  et la planification familiale.

La rencontre de Bamako sera mise à profit par les journalistes ainsi que les partenaires du POpour se familiariser avec l’approche concertée de 9 pays, les succès et les défis pour augmenter la prévalence de la contraception moderne. Les productions des journalistes largement publiées et diffusées contribueront à l’émergence d’un sentiment d’identité régionale parmi le grand public.

Kadiatou Thierno Diallo

Leave A Reply

Your email address will not be published.