Guinée : Mohamed Béavogui, le visage du futur gouvernement de la Transition

(Guinée Eco)-Un mois, presque jour pour jour, après le coup d’Etat du 5 septembre 2021, la junte militaire guinéenne qui a renversé le président Alpha Condé a jeté son dévolu sur le diplomate Mohamed Béavogui (68 ans) pour diriger le gouvernement de la transition. La nomination, ce mardi 6 octobre 2021, de cet ancien directeur du Fonds international pour le développement agricole (FIDA) au poste de premier ministre aura été tout sauf une surprise pour les observateurs avertis.

Comme en 2007, à la suite des insurrections populaires contre le régime du Général Lansana Conté d’alors, le nom de Mohamed Béavogui était souvent cité ces derniers jours parmi les personnalités guinéennes sur lesquelles le Colonel Mamadi Doumboya et le Comité national du Rassemblement pour le Développement pourraient compter pour diriger la future équipe gouvernementale transitoire. Le nouveau locataire du Palais de la Colombe (siège de la primature guinéenne) prend ainsi sa revanche sur l’histoire.

Treizième premier ministre guinéen depuis l’indépendance du pays (en 1958), Mohamed Béavogui n’a pas de lien de parenté connu avec feu Lansana Béavogui, l’ancien PM guinéen qui aurait dû assurer l’intérim du Président de la République au lendemain du décès du père de l’indépendance guinéenne, Ahmed Sékou Touré, le 26 mars 1984. Mais c’était compter sans l’opposition de la famille présidentielle d’alors.

Mohamed Béavoqui est plutôt proche de Diallo Teli, le défunt ancien et premier secrétaire général de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA, devenue Union Africaine) dont il est un neveu. Le nouveau PM guinéen est un natif de Porédaka, dans Mamou, une localité qui a vu naitre une autre icône guinéenne : Tierno Monèmbo, romancier et homme de culture de renommée internationale.

Fruit de l’école guinéenne, Mohamed Béavogui est le fils l’ancien diplomate guinéen Koma Béavogui. Il a passé l’essentiel de sa carrière professionnelle à l’international. Il a été notamment Directeur régional des Opérations de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, mais aussi Directeur du partenariat et de mobilisation des ressources du Fida (Fonds international pour le développement de l’Agriculture). Depuis 2015, celui qui a été également patron de la Mutuelle Panafricaine de Gestion de Risques, dirigeait l’Agence Africaine de Renforcement des capacités avec poste à Johannesburg (en Afrique du Sud).

Son riche background et sa bonne réputation ont plaidé en sa faveur à l’heure du choix du PM qui devra composer avec le colonel Doumbouya et le CNRD pour la réussite de la Transition en cours. En tant que chef du gouvernement, le premier défi de Mohamed Béavoqui sera de proposer une structure gouvernementale et de la meubler par des hommes et des femmes capables de répondre aux aspirations des populations guinéennes qui attendent beaucoup des nouvelles autorités du pays.

Bachir Sylla pour Guinee-eco.info

Leave A Reply

Your email address will not be published.