Guinée : la Stratégie-pays de la BAD en passe d’être prolongée jusqu’à fin 2024

0

(Guinée Eco)-La Guinée pourrait obtenir très prochainement une rallonge de deux ans pour la mise en œuvre du Document de stratégie-pays de la Banque africaine de développement qui devrait prendre fin cette année. L’accord de principe a, en effet, été obtenu au terme d’une mission de haut niveau que le Groupe de la BAD a déployé du 7 au 11 novembre 2022 à Conakry pour discuter avec les autorités guinéennes.

« Le Document de stratégie-pays 2018-2022 de la Banque africaine de développement pour la Guinée pour la période 2018-2022, en cours de mise à jour, pourrait être étendu à fin 2024, sous réserve de l’approbation par les Conseils d’administration », indique un communiqué de la Banque publié ce mercredi sur son site web.

Conduite par le directeur général adjoint pour l’Afrique de l’Ouest, Joseph Martial Ribeiro, la délégation de la BAD qui a séjourné à Conakry, comprenait 13 experts et 7 responsables dont celui chargé de la Guinée, Léandre Bassolé. Le 7 novembre 2022, elle a rencontré le ministre guinéen de l’Économie, des Finances et du Plan, Moussa Cissé, également gouverneur de la Banque pour la Guinée et plusieurs de ses collègues dont les départements sont concernés par des projets financés par la Banque.

« Le dialogue de haut niveau a porté à la fois sur un meilleur ciblage des nouvelles interventions de la Banque et sur les mesures à prendre pour booster la performance du portefeuille de la Banque dans le pays, afin de produire des impacts au bénéfice des populations au cours des prochaines années », soulignent les auteurs du communiqué.

Le Document de stratégie-pays 2018-2022 de la Banque africaine de développement pour la Guinée, rappelle-t-on,  compte deux domaines prioritaires : améliorer l’accès à l’énergie et développer les chaînes de valeurs agroindustrielles.

Pour financer cette stratégie, le Groupe de la BAD annonce avoir déjà mobilisé 248 millions de dollars américains Ces ressources, écrit-on, ont attiré des cofinancements avec d’autres partenaires techniques et financiers qui s’élèvent à 178 millions de dollars.

« Pour la période de prorogation 2023-2024, le gouvernement guinéen et la mission de haut niveau de la Banque ont convenu de reconduire les mêmes domaines prioritaires d’intervention. La mise à jour du Document de stratégie-pays à fin 2024 sera soumise à l’approbation des Conseils d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement », révèle-t-on.

Toujours selon le communiqué, des accords de principe ont été aussi obtenus avec des partenaires techniques et financiers pour d’importants cofinancements, notamment avec l’Agence française de développement, la Banque mondiale, la Banque islamique de développement, l’Union européenne, le Programme alimentaire mondial et le Programme des Nations unies pour le développement dans les secteurs de l’agriculture de l’énergie, de la gouvernance et du transport.

Concernant le portefeuille-pays de la Banque, les auteurs du communiqué affirment que les différentes parties ont examiné de façon approfondie les contraintes liées à la mise en œuvre efficace et efficiente des projets et programmes de la Banque dans le pays. Ils auraient également  proposé des solutions pour améliorer les performances du portefeuille, assorties d’un plan pour l’année 2023, que devra fera l’objet d’une évaluation mensuelle par les deux parties.

« Nous nous réjouissons de cette mission et de la revue du portefeuille qui a permis de dégager un consensus sur les orientations stratégiques pour la période 2023-2024 ainsi que les axes d’amélioration de la performance du portefeuille de la Banque 2023 », a déclaré Joseph Ribeiro. Il s’est particulièrement adressé aux experts de la Banque et aux coordonnateurs des unités de gestion des projets en ces termes : « redoublez d’efforts pour traduire ces engagements financiers conséquents en réalisations concrètes, en accélérant la mise en œuvre des projets afin d’améliorer les conditions de vie de la population guinéenne ».

Le ministre Moussa Cissé, rapporté par le communiqué de la BAD, s’est félicité de la qualité de la coopération entre la Guinée et le Groupe de la Banque et magnifié le niveau des engagements obtenus ces dernières années en faveur de la Guinée et invité les acteurs à faire preuve d’une grande célérité dans la mise en œuvre des opérations afin qu’elles puissent bénéficier aux populations.

La délégation de la Banque a été reçue en audience par le Premier ministre de la Guinée, Bernard Goumou avec qui elle a échangé sur les grandes priorités et les appuis de la Banque à la Guinée pour soutenir le Programme de référence intérimaire de la transition pour la période 2022-2025.

Le 31 octobre 2022, le portefeuille actif du Groupe de la Banque africaine de développement en Guinée comprenait 24 opérations pour un montant global de 613 millions de dollars, auxquelles s’ajoutent trois opérations d’assistance technique d’un montant de 3,5 millions de dollars mobilisés sur divers fonds fiduciaires de la Banque.

Bachir Sylla pour Guinee-eco.info

Leave A Reply

Your email address will not be published.