Guinée : la CRIEF prend des mesures draconiennes contre les pharmacies parallèles

(Guinée Eco)-Dans un communiqué rendu public dans la soirée d’hier mercredi, 31 août 2022, le Parquet spécial de la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF) a pris des mesures fortes contre la vente illicite de médicaments en Guinée. Ces mesures portent notamment sur la fermeture systématiques des boutiques et points de vente non agrées de médicaments et autres produits de santé et l’interdiction formelle de la vente des médicaments et autres produits de santé à tout médecin, infirmier, sage-femme, agent technique de santé, biologiste, etc. non autorisé dans les structures médicales publiques et privées du pays.

L’autre mesure porte sur la fermeture des structures médicales et paramédicales clandestines (cliniques, centres d’imagerie médicale, laboratoires de biologie médicale, etc.). Pour plus de précisions, la rédaction de Guinée Eco vous propose ci-dessous l’intégralité dudit communiqué signé du Procureur spécial de la CRIEF, M. Aly Touré.

Leave A Reply

Your email address will not be published.