Guinée : la BAD contribue à contenir l’épidémie de coronavirus et à atténuer ses effets socioéconomiques (rapport)

(Guinée Eco)(Grâce à un appui budgétaire de 34,56 millions de dollars américains, la Banque africaine de développement a permis à la République de Guinée de réaliser d’importants progrès dans la mise en œuvre du programme de riposte à la pandémie de Covid-19, indique le rapport sur l’état d’exécution et sur les résultats de la Banque publié le 10 décembre dernier.

Léandre Bassolé, Représentant de la Banque africaine de développement en Guinée

Dans le cadre du Programme d’appui à la réponse au Covid-19 (PARC-Covid19), le gouvernement guinéen a pris en urgence d’importantes mesures sanitaires pour contrecarrer la tendance observée et/ou éviter une détérioration de la situation : distribution de masques et de kits sanitaires composés de savons et chlore aux populations, principalement celles vivant à Conakry et dans les zones frontalières du pays. Par ailleurs, les autorités ont mis en œuvre la stratégie « STOP Covid-19 » en 60 jours dans le but d’interrompre la chaîne de transmission dans la région de Conakry, la capitale.

Les autres mesures prises par le gouvernement ont consisté à consolider le système sanitaire du pays afin d’améliorer la prise en charge des personnes infectées tout en maintenant fonctionnel les autres services de santé. L’État guinéen a également exonéré de droits et taxes les importations d’équipements de santé et produits assimilés entrant dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Cela a facilité l’accroissement des capacités d’accueil avec 1 715 nouveaux lits installés dans les centres dotés d’équipements de dépistage et de prise en charge des personnes infectées.

Afin d’atténuer les effets de la pandémie sur les populations, le gouvernement a mis en œuvre un programme de transfert monétaires aux ménages les plus démunies. Par ailleurs, l’État guinéen a pris en charge les factures d’eau et d’électricité d’avril à juin 2020 pour les abonnés au tarif social, pour plus de 450 000 bénéficiaires.

Le secteur privé, fortement affecté par les mesures de confinement et la fermeture des frontières décidées au début de la pandémie pour bloquer la chaîne de transmission, a aussi bénéficié de mesures de relances des activités économiques et commerciales. 

En effet, le gouvernement a accordé le report (pour un trimestre) des charges fiscales et a procédé à l’apurement de plus de 1,1 milliard de francs guinéens (118 000 dollars) de créances envers les fournisseurs intérieurs.

Enfin, plus de 5 000 petites et moyennes entreprises ont bénéficié d’avantages fiscaux pour atténuer les effets de la pandémie sur leur activité, et 252 entreprises ont reçu des financements, permettant de sauver quelque 3 693 emplois directs et environ 10 000 emplois indirects.

Le niveau d’exécution du programme est globalement satisfaisant, constate le rapport de la Banque africaine de développement. Toutes les ressources ont été décaissées et tous les produits du programme ont été réalisés.

Source: afdb.org

1 Comment
  1. Baga Boy says

    Quand vous dites que le secteur privé aussi impacté par la pandémie et la fermeture des frontière j’espère que vous parlez bien la fermeture arbitraire des frontière l’ex président le despote Alapha Condé ?

    Car on peu aisement estimer que les dégats de sa gérance en cette période électorale était bien pire pour les guinéens que la pandémie elle même.

    Merci pour votre article. Nous plus de publication 🙂 car vous faites des articles très intéressants.

Leave A Reply

Your email address will not be published.