Guinée-Gambie : ce qu’il faut espérer de la visite d’Etat annoncée d’Adama Barrow à Conakry

(Guinée Eco)-Selon un communiqué de la Présidence guinéenne, le Président gambien effectuera du jeudi 3 au vendredi 4 juin  2021 une visite d’Etat à Conakry. Cette visite de 48 heures d’Adama Barrow s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens d’amitié entre la Gambie et la Guinée, deux pays membres de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et de la Seconde zone monétaire ouest-africaine (ZMAO).

Arrivé au pouvoir en janvier 2017, à l’issue d’une élection présidentielle très agitée, celui qui avait réussi à battre Yahya Jammeh, l’ex dictateur gambien, sera à se première visite officielle en Guinée. Pourtant, le Président Alpha Condé avait joué un rôle visiblement déterminant pour que son prédécesseur lâche prise et accepte de s’exiler en Guinée Equatoriale.

Il est de notoriété publique que l’hôte de marque attendu demain à Conakry est un ami du Président sénégalais Macky Sall dont les relations avec Alpha Condé ne sont pas des plus amicales. Du moins si l’on en juge par la fermeture unilatérale des frontières terrestres entre la Guinée et le Sénégal imposée depuis plusieurs mois par les autorités guinéennes. Lesquelles ne pardonnent pas au gouvernement sénégalais d’avoir fermé les frontières de leur pays d’avec la Guinée, qui faisait face à une épidémie de fièvre à virus Ebola.

Engloutie ou presque dans le Sénégal voisin, la Gambie est sans doute une victime collatérale de la guéguerre que se livrent les présidents guinéen et sénégalais au grand dam des populations des trois pays respectifs. Le Président gambien profitera-t-il de son séjour à Conakry pour tenter de normaliser les relations de ses homologues guinéen et sénégalais ? Pourra-t-il aussi tenter de rapprocher Alpha Condé et le Président Bissau guinéen Emballo ? Attendons de voir !

Il y a lieu d’espérer que Barrow et Condé profitent de leur tête-à-tête pour réaffirmer leur position par rapport au projet de création de l’Eco, la monnaie unique de la CEDEAO qui tarde à se concrétiser malgré les nombreuses échéances fixées par les chefs d’Etat de la sous-région.

Bachir Sylla pour Guinee-eco.info  

Leave A Reply

Your email address will not be published.