Guinée : assouplissement de certaines mesures barrières décrétées contre la Covid-19

(Guinée Eco)-Les autorités guinéennes  viennent d’assouplir  certaines mesures barrières décrétées dans le cadre de la prévention de la pandémie de coronavirus en Guinée. Il s’agit principalement des mesures barrières qui avaient été instaurée dans les secteurs de transport, du tourisme, des sports et de la culture.

L’assouplissement de ces mesures intervient au lendemain d’un mouvement de colère des étudiants des universités Gamal Abdel Nasser de Conakry et Général Lansana Conté de Sonfonia,  exigeant de l’Etat la baisse significative des tarifs de transports qui ont été multipliés par deux depuis l’instauration de l’Etat d’urgence sanitaire en Guinée, fin mars 2020. Il intervient aussi et surtout en début de la campagne électorale pour la Présidentielle de 2020 à laquelle le Président Alpha Condé est candidat à un troisième mandant controversé.

Selon le communiqué de la Présidence, les mesures d’allègement de barrières sanitaires ont été prises après qu’une revue de la situation épidémiologique a montré des résultats jugés encourageants, à travers notamment une baisse du taux national de positivité, une réduction du taux d’occupation des lits dans les centres de traitement épidémiologique et un faible taux de létalité.  Ainsi, sous réserve de l’évolution de la COVID-19, les mesures de barrières sanitaires suivantes ont été allégées comme suit :

Pour les moyens de transports (véhicules, minibus, bus, motos, taxis, pirogues, et bateaux) : -Port obligatoire des masques par tous les passagers, les conducteurs et les apprentis chauffeurs ;-Rétablissement du nombre de passagers autorisés et des tarifs de transport par personnes en vigueur avant le 26 mars 2020.

Pour la réouverture des bars, restaurants et motels :-Port obligatoire des masques par le personnel de service ;-Respect des mesures de distanciation physique.

•Pour la reprise des activités socioculturelles : -Port obligatoire des masques par tous les spectateurs et les organisateurs ;-Lavage systématique des mains à l’entrée ;-Respect de la distanciation physique par les spectateurs et les organisateurs.

•Pour la reprise des activités sportives : -Port obligatoire des masques par tous les spectateurs et les organisateurs ;-Respect de la distanciation physique par les spectateurs et les organisateurs ;-Organisation des dépistages avant chaque compétition.

Le couvre-feu reste en vigueur de 00h à 4h du matin dans la zone du « Grand Conakry » (Conakry, Coyah, Dubréka).

Le communiqué invite les ministères en charge de la Santé, de l’Administration du territoire, de la Sécurité et de la Protection civile, des Transports, de l’Hôtellerie et tourisme, de la Jeunesse, de la Culture et des sports, ainsi que les organisations patronales et syndicales et autres associations affiliées, de veiller chacun en ce qui le concerne à l’application rigoureuse de ces précédentes mesures.  

Leave A Reply

Your email address will not be published.