Guinée : 252 personnes ont péri dans des accidents de la route en 2017 (Police)

0

(Guinéeco.info)- Pas moins de 3 731 cas d’accidents de circulation ayant coûté la vie à 252 personnes ont été enregistrés en 2017 en Guinée. Des chiffres légèrement en baisse par rapport à l’année précédente. L’inobservance des règles de conduite, le mauvais état des routes et l’état d’ébriété des conducteurs sont, entres autres, causes des accidents, selon la police routière.

Commissaire Hamidou Boubacar Sarr

 » Du mois de janvier au mois de décembre la direction nationale de la sécurité routière a enregistrée 3 731 cas d’accidents : 252 personnes ont trouvé la mort ; 821 personnes ont été grièvement blessées ; 980 ont eu des dégâts matériels importants ; 3 130 motos ont été endommagées. Comparativement à l’année dernière, où  il y a eu 4061 cas, on peut dire qu’il y a eu une diminution », explique le Contrôleur général de police et directeur national de la sécurité routière Hamidou Babacar Sarr dans un entretien qu’il a accordé à nos confrères de la Radio Parlementaire

Selon les statistiques données par les autorités de la sécurité routière, la capitale Conakry a été la zone la plus touchée avec 1 256 cas d’accident. Vient ensuite  la préfecture de Kindia avec 536 cas enregistrés en 2017.

Pour le cas spécifique des fêtes de fin d’années des mesures d’urgences avaient été prises par la police routière pour minimiser les accidents.  » Le 24 décembre il y a eu quatre cas d’accidents : deux à Conakry, un Siguiri et un autre à Kindia, qui ont causé deux morts. Le 31 décembre y a eu cinq cas d’accidents à Conakry et un à Kissidougou », révèle le commissaire Sarr. .

Pour réduire les accidents dans la circulation, le directeur national de la police routière demande aux usagers de s’accepter et d’être tolérant. Il conseille aux parents d’éviter d’acheter des engins roulants aux mineurs.

Mamoudou Boulléré Diallo

Leave A Reply

Your email address will not be published.