Education : IPED boucle une série de distributions de kits de prévention de la Covid-19 par l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry

(Guinée Eco)-IPED Think Tank a bouclé hier jeudi 03 septembre, à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, sa série de distribution des kits de prévention du coronavirus dans certains établissements publics et privés d’enseignement pré-universitaire et d’institutions d’enseignement supérieur et de recherche, grâce à un financement d’Osiwa.

A l’issue de cette dernière étape, le directeur d’IPED a exprimé sa satisfaction au micro d’un journaliste de Guinee-eco.info qui a couvert les différentes étapes de la distribution des kits offerts par ce think tank et son partenaire Osiwa.  

 «  Je suis très satisfait, réconforté de constater que nous avons pu dérouler ce programme sans grande difficultés. Dans les universités, instituts et lycées publics et privés, nous avons eu toutes les facilités avec les autorités rencontrées. Ce qui témoigne de leurs engagements aussi à lutter contre le coronavirus. Donc, c’est un esprit vraiment de satisfactions qui nous anime aujourd’hui », s’est Hafiziou Barry, avant de préciser que le montant du financement de ce projet tourne autour 30 000 $, sans compter les frais liés au traitement du personnel impliqué dans cette activité et à la couverture médiatique.

Le directeur général de l’IPED, révèle que ce financement provient d’un projet de recherche que son ONG avait dans le cadre de l’amélioration de la bonne gouvernance, mais qui ne pouvait pas être exécuté en cette période pandémique. « Donc, nous l’avons réorienté, en accord avec notre partenaire, vers la lutte contre le coronavirus », explique Hafiziou Barry.  

A Gamal, comme dans les institutions précédentes, le don de kits de prévention remis aux autorités universitaires se compose de 1 250 masques, 70 seaux doublés des seaux de récupération, 70  tabourets, 70 gels hydro-alcooliques, 70 boites d’eau de javel et 17 cartons de savons ». Un geste que le recteur de la première université guinéenne a vivement salué, surtout qu’il coïncide avec la reprise des cours du plus grand lot d’étudiants de l’institution, ce mois de septembre.

 « Tout le monde sait que la pandémie n’est pas encore terminée. On ne doit pas du tout négliger les mesures barrières. Il faudrait qu’on les respecte rigoureusement. On avait déjà certains kits, mais ce que nous recevons vient en complément», estime Dr Doussou Lancinet Traoré, avant de rassurer les donateurs que les kits seront utilisés à bon escient.

Le chef de la délégation de l’IPED souhaite rééditer l’exploit ultérieurement. « Nous comptons si possible élargir cela, parce que nous avons senti un besoin. Au niveau de l’IPED nous sommes en train de réfléchir pour voir comment étendre cette action à l’intérieur du pays. Nous allons solliciter encore une fois de l’accompagnement de notre partenaire OSIWA…», conclut Hafiziou Barry.

Aboubacar Keita pour Guinee-eco.info

Leave A Reply

Your email address will not be published.