La deuxième édition de la Semaine guinéenne du numérique lancée à Conakry

0

(Guinéeco.info)-La deuxième édition de la Semaine nationale de l’entreprenariat dans le numérique a été lancée, tambour battant, le mercredi 19 avril dernier à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, en présence de nombreux étudiants et d’acteurs du monde des technologies de l’information et de la communication en Guinée. C’est le premier ministre Mamady Youla qui a présidé la cérémonie de lancement de cette initiative du ministère des postes télécommunications et de l’économie numérique, en partenariat avec l’Agence de Promotion des Investissement Privés (APIP).

L’objectif de la Semaine nationale du numérique, qui s’étend du 19 au 22 avril, vise, selon ses concepteurs, à mettre le numérique à la portée de tous en vu de créer des villes intelligentes en Guinée. Pendant ces quatre jours, des thématiques portant notamment l’entreprenariat féminin et l’amélioration de la gouvernance économique et sociale des TICs dans le système d’enseignement supérieur du pays, seront développées.

Selon le Recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, cette semaine va contribuer à mettre en place une dynamique permettant aux étudiants de s’impliquer dans les TICs en favorisant l’auto-emploi. « C’est dans cette optique qu’il sera bientôt mis en place un ensemble d’espaces aménagés et équipés de 5 000 postes informatiques pour les étudiants», révèle le recteur Doussou Lanciné Traoré. Les partenaires du ministère des postes télécommunications et de l’économie numérique, afficheraient déjà leur volonté d’accompagner le processus pour l’atteinte des objectifs fixés.

« Le gouvernement est déterminé à faire de la Guinée un acteur majeur de développement des TICs sur le continent. La Guinée, qui dispose d’une population jeune équipée à 97% de téléphones portables, a décidé de réguler ce secteur et de le sécuriser par le biais de l’adoption, en 2016, de  lois sur l’exploitation électronique et la lutte contre le cyber criminalité à l’Assemblée Nationale », a souligné Gabriel Curtis, le directeur de l’Agence de Promotion des Investissements Privés. « Notre agence, ajoute-t-il, a pour mission de soutenir l’investissement privé et de mettre une politique incitative, afin de faire de la Guinée le carrefour de l’investissement privé en Afrique à l’horizon 2025 ».

Le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique, de son côté, a déclaré qu’au cours de cette semaine du numérique, tous ceux qui ont des projets porteurs d’avenir seront mis face à face pour présenter au public leurs solutions numériques aux problèmes réels. Il y aura également, dit-il, une journée dédiée aux élus locaux afin de les outiller en matière de TICs. « Je demande aux étudiants et aux élus locaux d’être assidus pour tirer le maximum de bénéfices de cette semaine du numérique», a lancé Moustapha Mamy Diaby.

Le premier ministre  s’est réjoui de l’engouement des étudiants pour cette semaine du numérique. « L’Engagement du gouvernement dans l’Alliance pour une Afrique intelligente, nous oblige à nous conformer et de nous approprier des Tics » a estimé M. Mamady Youla. Il rappelle que le gouvernement guinéen a doté le pays d’une série de lois qui permettront de protéger les données à caractère personnel. « C’est l’occasion pour nous de sensibiliser les élus locaux pour prévenir toute sorte de problèmes. Nous ne devons pas rater cette quatrième révolution industrielle», conseille le chef du gouvernement guinéen.

Mamoudou Boulléré Diallo

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.