Bureau Veritas finance l’éducation de deux orphelins dans le village isolé de Kouria.

(Guinée Eco)-Deux orphelins du Foyer Anne Kolié, situé dans le village reculé de Kouria, dans la préfecture de Coyah, pourront poursuivre leurs études cette année grâce à un don de deux millions de francs guinéens de Bureau Veritas (BV) en Guinée-Conakry. 

“Nous avons décidé de soutenir cet orphelinat car, en raison de sa situation géographique, à environ 60 km Conakry, il ne reçoit pas autant de dons que les orphelinats de la capitale et les enfants y sont extrêmement défavorisés », a déclaré Alex EHUI, récemment nommé directeur pays de Bureau Veritas pour la Guinée-Conakry.

Ce foyer, qui a ouvert ses portes en 2011/12 aux enfants abandonnés et aux orphelins de l’épidémie d’Ebola, ne reçoit aucun financement public.  Il fonctionne sur fonds propres, notamment grâce aux pensions des fondateurs et aux dons de particuliers et d’entreprises, pour assurer le fonctionnement et le bien-être de ses 35 orphelins, âgés de 4 à 17 ans. 

“En tant qu’entreprise “ Business-to-Business-to-Society, ”Bureau Veritas a à cœur de contribuer auprès de nos communautés. Dans le monde entier, Bureau Veritas est fortement engagé dans la responsabilité sociale des entreprises (RSE) depuis de nombreuses années, et celle-ci est profondément ancrée dans notre objectif commercial,” a déclaré EHUI. 

Le comité RSE a visité le foyer Anne Kolié pour en savoir plus sur le projet. Après la visite et des entretiens avec les enfants, les enseignants et les fondateurs, BV a décidé de soutenir le foyer. 

Exprimant sa profonde gratitude et ses remerciements au nom des enfants, Mme Anne Marie Kolié a déclaré : “Au regard de toutes ces attentions et de l’amour que vous avez témoigné aux enfants, nous vous remercions vivement et apprécions l’engagement de « Bureau Veritas Guinée » à sa juste valeur qui reste le premier supporter de notre programme annuel 2021.” 

L’origine du foyer Anne Kolié remonte à 2003, bien avant qu’il n’ouvre officiellement ses portes, lorsqu’une retraitée, Anne Marie Kolié, a trouvé un enfant abandonné à la naissance par sa mère. Faisant preuve de compassion, elle et sa famille ont pris soin du nouveau-né. Réalisant le besoin et motivée par le désir d’aider les enfants vulnérables, la famille Kolié a entrepris de créer le Foyer Anne Kolié pour orphelins.  

Au fur et à mesure des années, ils ont construit quatre salles de classe, de la maternelle au primiaire, pour éduquer leurs enfants ainsi que d’autres enfants de leur communauté, qui paient une cotisation mensuelle couvrant l’entretien de l’orphelinat et la rémunération des enseignants. 

En plus de son soutien financier, Bureau Veritas a également fait don de nourriture, de produits de nettoyage, de désinfectants et d’eau pour aider les enfants du foyer.

Transmis par le Service de communication

du Bureau Veritas

Leave A Reply

Your email address will not be published.