Affaires : le Groupe privé turc Albayrak veut conforter sa position en Guinée

(Guinée Eco)-Alors qu’il détient une convention portuaire de 20 ans avec l’état guinéen et un contrat d’assainissement de la ville de Conakry pour 4 ans, le groupe privé turc Albayrak, proche du gouvernement Erdogan, cherche à conforter sa position dans le secteur du transport en commun en République de Guinée. 

S’exprimant au cours d’un déjeuner de presse qu’elle a organisé dans un réceptif hôtelier de Conakry, Canan Sahbaz, Directrice de la communication d’Albayrak en Guinée a révélé que son groupe a déjà introduit auprès du gouvernement guinéen une demande pour l’acquisition de 200 nouveaux bus afin de porter son parc automobile à 250 bus destinés au transport en commun de la capitale guinéenne et de ses environs. 

La caractéristique des nouveaux bus est qu’ils seront climatisés, annonce-t-elle avant d’indiquer que son groupe n’entend cependant pas augmenter les tarifs de transport à cause du confort qu’il ajoute par la perspective de mise en circulation éventuelle de bus climatisés. « On attendait que le nouveau gouvernement s’installe. Peut-être qu’à partir de la semaine prochaine on va commencer à discuter de ce projet avec le nouveau ministre des transports » a affirmé Mme Canan.

Le groupe Albayrak est également intéressé aux projets de constructions d’infrastructures en Guinée dans le cadre de l’organisation de la CAN 2025 que le pays se prépare à abriter. Dans cette perspective, une délégation guinéenne aurait déjà effectué un voyage en Turquie pour visiter un stade construit par le groupe Albayrak et qui pourrait servir de modèles aux autorités guinéennes.

Avec ses 1500 employés repartis équitablement entre le Port autonome de Conakry, le transport public et l’assainissement, le groupe turc fait aussi du social, à travers notamment le sport. La directrice de la communication explique avoir monté un projet de tournoi de football pour des jeunes de 14-16 ans qui aura lieu du 10 au 21 février prochain au stade de la mission, à Kaloum.

Ledit tournoi réunira 16 équipes pour un total de 320 jeunes joueurs qui ont été sélectionnés avec l’aide d’anciens joueurs du Syli national de Guinée, qui ont sillonné les différents quartiers de Conakry pour les besoins de la cause. « Je l’ai fait parce que c’est des amateurs de football…On a voulu créer une opportunité à ces jeunes de 14-16 ans de participer à une compétition encadrée. A la fin du tournoi, on va créer une équipe Albayrak », souligne M. Canan Sahbaz.

En plus de ce tournoi, elle annonce que son entreprise va rénover gracieusement le mini stade du quartier Kameruon, à Dixinn, pour encourager la pratique du sport dans cette zone.

Créé dans les années 1950, le Groupe Albayrak évolue dans les domaines de la construction, de la fabrication, de la logistique, des services et des médias. En Afrique, il est présent en Guinée, en Somalie et en Lybie. Ce qui fait dire à certains que ce groupe aime à investir dans des pays à risque. « Albayrak saisit les opportunités qui s’offrent à lui…ça veut dire quoi le risque ? Ça ne veut rien dire !» estime la chargé de com du groupe en Guinée.

Bachir Sylla pour Guinee-eco.info

Leave A Reply

Your email address will not be published.