Pour des fausses déclarations sur un projet en Egypte : la BAD réprimande Mitsubishi Heavy Industries Ltd.

(Guinée Eco)-Le Groupe de la Banque africaine de développement (« BAD ») a émis, le 2 février 2021, une décision de sanction à l’encontre de Mitsubishi Heavy Industries, Ltd. (« MHI »). Cette décision intervient dans le cadre du projet de centrale à vapeur de 1300 MW d’Abu Qir (ci-après le « projet ») en Égypte.

Le 15 janvier 2008, la Banque a conclu un accord de prêt avec la République Arabe d’Égypte pour le financement partiel du projet dont l’objectif global était d’améliorer l’approvisionnement en énergie électrique en Égypte. MHI, en tant que membre d’un consortium, a soumis une offre et s’est vu attribuer le contrat.

La Banque africaine de développement estime qu’il existe suffisamment de preuves pour soutenir la conclusion qu’il est plus probable qu’improbable que MHI s’est livré à des pratiques répréhensibles (fausses déclarations) dans le cadre de l’appel d’offres d’Abu Qir et de la mise en œuvre du contrat.

Compte tenu de ce qui précède et en l’absence de toute circonstance aggravante, la BAD a décidé d’émettre une lettre de réprimande à l’encontre de MHI conformément à la section 11.2 (a) des procédures de sanctions du Groupe de la Banque africaine de développement.

À propos du Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption :

Le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption du Groupe de la Banque africaine de développement est chargé de la prévention, de la dissuasion et des enquêtes sur les allégations de corruption, fraude et autres pratiques passibles de sanctions dans les opérations financées par le Groupe de la Banque africaine de développement.

Le personnel de la Banque africaine de développement et le grand public peuvent dénoncer les pratiques passibles de sanctions au sein de la Banque ou dans les opérations qu’elle finance, en utilisant les numéros sécurisés du Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption.

Téléphone sécurisé : +1 (770) 776-5658

Adresse courriel sécurisée : investigations@iacd-afdb.org

Le courrier doit porter la mention « CONFIDENTIEL » et être envoyé à l’adresse suivante :

Banque africaine de développement

Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption (PIAC)

Immeuble du Centre de Commerce International d’Abidjan (CCIA)

Avenue Jean-Paul II

01 BP 1387

Abidjan 01, Côte d’Ivoire

Leave A Reply

Your email address will not be published.