Vaste opération de déguerpissement des emprises des routes de Conakry

 (Guinéeco.info)-Depuis le jeudi 12 octobre dernier, le ministère de la sécurité a déclenché une vaste opération de déguerpissement au niveau des différents carrefours de la ville de Conakry. Cette énième opération du genre vise à éliminer les encombrants physiques qui gênent la circulation routière dans la capitale guinéenne.

Une semaine après son déclenchement, la nouvelle opération de déguerpissement a déjà porté ses premiers fruits. En dépit des résistances auxquels ils sont confrontés ici et là, les agents de la sécurité commis à la tâche entendent bien réussir leur mission. Mais seuls, ils ne pourront pas grand-chose, tant les mauvaises habitudes ont la vie dure dans le pays.

Conscient de cet état de fait, le directeur national de la sécurité publique, Commissaire Mamadou Camara, appelle à l’implication de tous les acteurs concernés dans le contrôle de route. « La gestion de la route n’incombe pas seulement à la police. Il  y a plusieurs autres acteurs qui sont concernés. Nous sommes en train de réfléchir sur les pistes de solutions pour pérenniser cette opération », explique-t-il, avant d’ajouter, qu’à l’interne, les hauts cadres du ministère de la Sécurité et de la protection civile se réunissent régulièrement pour sortir une proposition concrète pouvant pérenniser les acquis.

Le commissaire Camara précise que l’opération de déguerpissement en cours n’est dirigée contre les intérêts de personne, contrairement à ce que prétendent les occupants illégaux  des emprises des routes de Conakry. « Mon souhait est que les citoyens comprennent que l’action que le gouvernement, à travers la police, a lancée dans ce plan d’urgence, est d’assurer d’abord leur propre sécurité. Nous faisons en sorte que les populations dans leur ensemble soient sécurisées, mais il faut qu’elles nous aident. Nous ne voulons faire du mal à personne, mais plutôt accomplir notre mission régalienne », souligne le directeur national de la sécurité publique.

La police entend bien intensifier son action sur le terrain. « Cette première semaine c’était juste pour déguerpir les emprises occupées… Interdire les doubles voir les triples files dans la circulation. Bientôt l’application stricte de la loi », indique le Commissaire Camara, qui prévient : « Toute personne qui n’obtempérerait pas subira la rigueur des principes établis pour la réussite de cette opération de déguerpissement ».

Mamoudou Boulléré Diallo

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.